lundi 1 mars 2010

Voilà comment on fait pour faire l'épicerie... à vélo!

Suite au camp d'entrainement de l'équipe nationale, ça fait déjà 10 jours que je suis déménagé dans une petite maison loué à Tuscon. L'épicerie la plus proche est à 5 minutes de vélo, et pas question de les laisser à la porte de l'épicerie, c'est notre seul moyen de transport ici.
Faut dire qu'on est chanceux dans notre malchance, l'épicerie la plus proche est un Wal-Mart alimentation, au moins leur paniers sont plus gros qu'ailleurs pour loger jusqu'à 2 vélos. L'entrainement va toujours bon train, j'ai pris 2-3 jours plus molo pour récupérer à la suite du camp avec l'équipe canadienne et là je combine, volume, intensité, vélo de montagne et un peu de gym, j'en ai trouvé un à 5 minutes de jogging de la maison qu'on loue. Le soleil s'est fait rare dans la dernière semaine, 2 journées de très mauvais temps où il a plu énormément et où il a neigé abondamment sur le Mont Lemmon, pas mal mieux qu'au québec non? Suite à la pluie il y avait plusieurs rues inondées dans le bas des montagnes, j'en ai traversé une qui avait au moins 2 pieds d'eau et du courant!!! J'ai aussi monté sur la montagne pour voir combien de neige il avait tombé, je dirais au moins 20cm et au moins 2000 personnes sont monté le lendemain pour voir la neige, surtout des mexicains. C'est assez drôle de les voir pelleter de la neige sur leur toit de voiture et redescendre la montagne pour la ramener en ville, tout le contraire du Québec, quoi que cet hiver ce serait pas surprenant de voir des gens aller chercher de la neige dans le parc tellement ça fond!
Les montagnes sont toujours aussi belles ici, le soleil, les routes et les trails, que je prends goût à découvrir. D'ailleurs, j'ai exploré un endroit nommé Fantasy Iland, vraiment vraiment cool, que des virages et des cactus et des lapins. J'ai pas encore fait de crevaisons avec les cactus mais je vois que le Stans (liquide scellant pour pneus) fait le travail puisque mon pneus devient mouillé à différent endroit pour réparer les minis trou de cactus. J'avais oublié de vous dire que l'équipe national a adopté récemment une nouvelle campagne tout comme la campagne Roulez gagnant au naturel qui existe au Québec qui vise à lutter contre le dopage dans le sport. Ça s'appel Race clean, Own your victory et ça été amené par Geoff Kabush, belle initiative. On a eu des beau bas de vélo cool et des autocollants pour le vélo et le casque.
Depuis mon arrivé à Tucson, j'ai aussi eu la chance de voir la fameuse légende du vélo à Tucson, Gary the Wolf, allez sur youtube et écrivez son nom, c'est tout un bonhomme. Voici une photo du vélo qui en dit long du personnage, un vieux vélo Eddy Mercx monté très léger, il n'a pas de porte bidon, pas de freins arrière ni de dérailleur avant et il fait des trous partout sur son vélo pour le rendre plus léger, de quoi rendre jaloux certain weight weenies du monde du vélo.

Demain je fais un 5hre de vélo de montagne à l'endroit par excellence à Tucson, 50 years old trails, ça va être super. C'est un peu loin de la maison mais ça vaut la peine. J'y vais avec quelques athlètes de vélo de montagne qui sont encore à Tucson.
Sur ce, je suis de retour à la maison dans 10 jours pour les examens et pour me reposer. Je ferai surement la petite course de vélo sur neige au salon du vélo de Québec le 13-14 mars qui aura lieu sur le quai du vieux port, beaucoup de fun en perspective!
Raph

2 commentaires:

  1. Salut, je viens de découvrir ton blog, très intéressant!
    Je n'ai pas réussi à trouver de vidéo de Gary sur youtube...
    François Pelletier, québec

    RépondreSupprimer
  2. Merci François, j'essaie de rendre ça intéressant autant que possible!!!
    J'ai vérifié et le vidéo est plutôt Gray wolf, désolé de l'erreur et bon visionnement, tout un personnage ce cycliste.
    Raph

    RépondreSupprimer