mardi 15 juin 2010

Tour de Beauce jour 1, les gants longs du peloton.

Je suis de retour cette année avec l'équipe du Québec de vélo de route au Tour de Beauce 2010.

C'est avec grand plaisir que j'ai pris part à la première étape ce matin de la course d'une durée de 6 jours pour un total de 762 kilomètres. Je suis ici bien sûr pour prendre de l'expérience en vélo de route, pour aider les coéquipiers, essayer de faire bonne figure dans peut-être une étape, mais avant tout pour me donner tout une opportunité d'entrainement en vitesse et en volume avec un peloton de route des plus relevés cette année.
Ci-haut en action dans l'une des nombreuses côtes de la journée, c'est partie pour l'étape de Lac Etchemin d'une distance de 165 kilomètres. D'abord, pour moi c'est de me réhabituer au peloton, au mouvements, aux coureurs stressés qui nous entourent, aux routent de la Beauce assez olé-olé par endroit. Première descente après 5 kilomètres, on atteint 90kmh et on tourne 90 degree à droite en bas, ça sent les freins brulés à plein nez avec tout les courreurs aux jantes de carbonne et patins de freins en liège.
Ah oui c'est vrai, on peut parfois arrêter faire un petit pipi au bord de la route quand le tempo de la course est pas trop élevé! Donc quelques échappées auront caractérisées l'étape mais aucune n'ont été manaçante, seulement 1 courreur as réussi à se rendre jusqu'à la fin avec un mince 8 secondes d'avances. Pour le classement final, tout s'est décidé dans la dernière côte d'une durée de 3 minutes environ, ce qui était difficile c'est qu'on avait vent de dos, donc cela réduit grandement l'effet d'aspiration derrière les coureurs. J'ai pas réussi à entamer la descente vers l'arrivée avec le premier groupe de 39 courreur, je rentre 18 secondes derrières en 40e position avec mon coéquipier Arnaud Papillon. Vraiment pas si mal pour une première journée dans le peloton cette année. Je suis bien content surtout que le niveau est relevé cette année avec plusieurs grosses équipes d'europe et des USA, même l'espagnol Francisco Mancebo est de la partie. Plusieurs coureurs on eu des crevaison aujourd'hui, les mécanos nous suivent en voiture et sont toujours tout près pour nous aider. Les chutes me font un peu peur honêtement, en vélo de montagne quand tu tombe généralement c'est de ta faute mais en route, souvent un coureur fait une erreur et en fait chuter plus d'un. Au moins 3 chutes différentes aujourd'hui dont une majeure sur une route en terre qui était alors en réparation où 2 courreurs ont du abandonné dont unb Canadien. Les 2 se portent bien et étaient à l'hôpital cet après midi.
Je vous laisse sur le profil de la course de ma montre Polar démontrant l'altitude, la durée, les pulsations et la cadence. Après de gros entrainements ou compétitions j'aime bien consulter mes données sur le programme Polar ProTrainner 5.
Je vais essayer de redonner des nouvelles d'ici la fin du tour, mais nos journées sont bien remplies alors on verra!

1 commentaire:

  1. Bonjour Félicitations Rafa, je sens que je vous manquez Je vais tar enracinement pour vous.
    Rafa va! Rafa va!
    Bai bai
    mon blog: http://jaquelealdeborba.blogspot.com/
    bjooos

    RépondreSupprimer